Warchild de Karin Lowachee

Allez, je m’y risque, je vous parle de mes lectures. Je ne prétends pas être une critique viable. Ici vous aurez juste mon opinion, et peut-être des idées pour votre liste de bouquins à lire.

Warchild, donc.

Auteur : Karin Lowachee
Éditeur : Le Belial( 560 pages)
Parution en France: fev 2009 (2002 aux US)
Prix: Warner Aspect, Finaliste Philip K Dick en 2002
Traduction de l’anglais par Sandra Kazourian

L’histoire :

Le Concentra Terre est l’espace occupé par les humains dans l’univers.  Ceux-ci sont en guerre contre les aliens pour la conquête de l’espace : c’est dans ce cadre qu’un gamin habitant d’un vaisseau marchand se fait enlever par un pirate après l’attaque de son vaisseau. Jos a huit ans, et gère les choses qui lui arrivent à sa manière.

Ce que j’en pense

Hé bien tout d’abord, c’est remarquablement bien écrit, malgré quelques coquilles dans la traduction. Le style est prenant, et même les descriptions participent à la tension qui nous prend tout le long du récit. Le découpage est surprenant: l’auteur n’a pas hésité à faire des parties très inégales, et les chapitres peuvent faire plusieurs dizaines de pages, ou bien deux lignes. Ce chapitrage ajoute à l’addiction, vraiment.

Les univers décrits sont fouillés, bien que quelques passages soient plus des aperçus de la richesse du monde (comme par exemple l’univers cybernétique, à peine évoqué et pas du tout expliqué), et les personnages ont une vraie profondeur, qu’on sent pas complètement exploitée.

Et c’est vraiment cela qui fait la force de ce bouquin, c’est le point de vue d’un enfant qui grandit sur presque 10 ans et qui nous livre ce qu’il voit, et ce qu’il pense. On comprend vite que l’auteur a beaucoup plus cogité et qu’elle n’a gardé que les éléments essentiels à la narration. Les deux mondes, celui des aliens comme celui des humains, sont très fouillés : structure sociale, architecture, comportements, histoire des sociétés… même si le monde des humains est très américanisant, et que celui des Aliens est clairement tiré d’un imaginaire japonisant, les lignes d’opposition entre ces deux mondes ne sont pas si manichéennes. Pour moi, c’est le propre des grands romans – univers comme ceux des russes Tolstoï ou Dostoïevski, de Tolkien et autres Starwars que de livrer une petite histoire tirée d’un monde imaginaire gigantesque, et de nous laisser rêveurs pendant des heures à la fin du roman. D’ailleurs, Karin Lowachee a écrit deux autres histoires indépendantes prenant le même univers pour cadre.

Une autre grande force de ce bouquin est d’aborder des thèmes difficiles de façon réaliste. Dès le début, on comprend que Jos, notre héros, a été enlevé par un trafiquant d’enfants, et que le chef des pirates l’a gardé pour son usage personnel. L’histoire débute donc avec meurtres, pédophilie et autres choses assez dures. Tout le long de l’histoire, Jos sera ce garçon marqué par les choses horribles qu’il a vécues, et cherchera désespérément une rédemption. C’est vraiment une belle performance que de nous faire voir la psychologie d’un enfant violé sur 10 ans de sa vie sans tomber dans le mélo ni la facilité.

Ce parti pris de narration par l’enfant a pourtant des inconvénients :  Je regrette un peu qu’il n’y aie pas de pause dans le récit où l’on puisse vraiment voir le monde, avec peut-être des « histoires dans l’histoire ». Je pense que c’était l’intention en troisième partie, mais je ne trouve pas cela si réussi. L’enfant est tellement enfermé dans ses traumatismes que notre vue sur les univers dans lesquels il évolue et les personnages qu’il rencontre est forcément réduite. C’est un peu dommage.

Conclusion: la narration, l’univers, les personnages, tout y est ! C’est vraiment un bon bouquin, un de ceux qui vous fera oublier de descendre à votre station de métro. Voilà, vous aurez compris que je suis tout à fait emballée! Lisez-le!

Des liens pour en savoir plus

La page de l’éditeur sur Warchild
Le site de l’auteur (avec forum communautaire, description de l’univers, etc)

Le Cafard Cosmique
ValUnivers
Luna Livres

La page de l’éditeur
Publicités
Cet article, publié dans Livres, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s