L’homme qui voulait voyager

C’est l’histoire d’un gars qui avait envie de voyager. Il avait lu tout ce qu’il y avait à lire dans la grande encyclopédie, et tous les soirs il faisait tourner sa mappemonde en récitant les capitales des pays qui défilaient sous son doigt. Il disait: « J’aimerais tellement voyager, mais voyez-vous, je n’ai pas d’argent, il faut bien payer le loyer, et puis si je voyage je veux aller loin ! Foin de Bray Dunes ou de Bruxelles, je voudrais du soleil et des corridas, des langues inconnues et des cuisines exotiques !  » Et il restait là, tout triste, à déambuler en regardant les trainées blanches des avions qui survolaient la ville.

Un jour, alors qu’il noyait son envie d’aventure dans une Tripel Karmeliet au comptoir du bistrot de son quartier, une conversation lui fit dresser l’oreille. Une jeune fille bien mise qu’on complimentait sur son teint racontait sa vie à Lisbonne qu’elle venait de quitter pour rentrer au pays. Au début, il grimaça de  jalousie. Elle, elle devait être riche alors. Et puis, comme elle racontait bien, il se prit à rêver. Les petites ruelles pavées, les odeurs d’acras de morue, le portugais chantant, tout cela prenait vie dans son esprit à mesure que la jeune fille disait son enchantement. Il finit par se mêler à la conversation et par lui poser des questions pour assouvir sa curiosité.

La jeune fille était ravie de répondre à ses questions. Elle se disait: « Le gars est joli cœur, il écoute bien, et puis au moins il est du pays ! C’est un beau parti !  » Lui se demandait : « Mais pourquoi diable est-elle rentrée ici, dans le Nord, alors que sa vie était si belle là-bas ? Elle n’a pas de bon sens !  » Il imaginait toutes les belles filles qu’il pourrait trouver à Lisbonne et souriait de bonheur. Elle, aux anges, répondait à son sourire par un autre sourire qu’il ne voyait pas.

Ils se revirent souvent, d’abord au bistrot du quartier, puis au cinéma, au parc, une fois ils allèrent même à la plage de Malo-les-bains. Lui rêvait toujours de Lisbonne, et elle rêvait de lui. Ils ne parlaient que de Lisbonne, mais quand elle l’embrassa, il ne dit pas non. Ils devinrent comme des amoureux, comme ça, mine de rien. Elle voulait y croire et lui se disait que c’était bien ainsi, en attendant son grand voyage.

Il lui en parlait souvent. « Le jour où je partirai, je rendrai mon appartement. Je ne veux pas avoir d’attaches, tu comprends.  » Ou bien : « Je crois que j’emporterai cette chemise, elle est légère, je n’aurai pas trop chaud, n’est-ce pas ? »

Elle, écoutait, donnait son avis lorsqu’il lui demandait, et souffrait beaucoup. Elle n’osait pas lui demander de rester avec elle, ou même de l’emmener. Elle ne comprenait pas pourquoi il ne partait jamais, elle n’en pouvait plus de cette attente d’un départ déchirant qui la laisserait seule.

Vint le moment où elle en eut assez d’attendre ce jour de malheur. Il apprit un soir au bar qu’elle était repartie pour Lisbonne ;  le barman lui avait dit : « Alors, elle t’a laissé ? Ah les femmes, toutes les mêmes ! » Tout à coup, la solitude lui pesa et il ne pensa plus qu’à elle. Oubliés, les grands voyages ! Oubliées, les corridas !

Il fit sa valise sans regarder les chemises qu’il y mettait, prit n’importe quel billet pour Lisbonne, et entama le premier voyage de sa vie sans n’y plus penser vraiment.

Publicités
Cet article a été publié dans ça arrive.. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour L’homme qui voulait voyager

  1. albane dit :

    chouette

  2. Sarah dit :

    J’aime beaucoup!

  3. Marie Darré dit :

    Moi aussi j’aime beaucoup !!!

  4. béatrice dit :

    Tu as un don dans ta façon d’écrire qui nous donne envie d’aller plus loin !
    Super…cela pourrait devenir un film !…et j’irai le voir.
    Béatrice.

    • CaroDe dit :

      Oh, c’est trop mignon de dire ça ! Je vais essayer d’écrire des petites histoires plus souvent alors…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s