La rentrée mondaine ou shut your damn game off

Je raccroche le téléphone. Encore. Et je retourne compulsivement jouer au Bubble shooter. J’aime bien le petit bruit que ça fait quand elles éclatent, ça me procure une satisfaction du travail bien fait. Je suis devenue assez douée, je me laisse rarement déborder maintenant.

Tout a commencé au retour d’un barbecue, justement. Alors qu’avec mes cousines nous allions nous prendre un pisse-mémé dans la cuisine, sur la pointe des pieds pour ne pas réveiller la maison endormie, nous tombons face à… ma mère et sa sœur, scorant comme des pros sur bubble shooter en pleine nuit. Nous avons ri avec un brin de condescendance à ces parents accros à l’ordi, et avons pris note camomille comme des vieilles.

Deux semaines après, me voilà accro à mon tour. Et ce soir, j’ai organisé un barbecue à l’arrache. J’ai vraiment autre chose à faire que d’éclater des bulles. Mais quand même, juste une dernière partie…

Pour couronner le tout, c’est un barbecue AVANT la grande braderie. Scandale au pays Lillois. Avant la grande braderie il n’y a JAMAIS rien. Pas de concerts, pas d’expos, pas de ducasse, rien. La grande braderie marque le coup d’envoi de l’année, c’est comme une inauguration grandiose. C’est assez sympa de rentrer de vacances et d’avoir cette fin de mois d’août morne et paisible pour se faire une transisition agréable vers la rentrée et la vie qui court.

Sauf que quelque fois, ça arrive mais c’est rare, les gens s’emmerdent. Grave. Et quand il y a QUELQUE CHOSE A FAIRE OH MON DIEU VITE VITE INVITONS TOUS NOS POTES ! Et me voilà avec 150 invités à mon barbecue à l’arrache, en train de jouer au Bubble shooter.

Il m’a suffit de penser au charbon, aux assiettes, au ketchup,  à machin que j’ai oublié d’inviter mais qui vient quand même et qui va faire la tronche, à la pluie qui s’annonce, aux gens qui se connaissent pas et si ils se détestent ? Il va falloir parler à tout le monde et être sympa, relou… et puis cette hystérie des gens qui ne se sont pas vu depuis SI LONGTEMPS ! ET RACONTE MOI TES VACANCES ! Bon de toutes façons là désolée j’ai un truc à faire, j’éclate des bulles. Non, franchement, j’arriverai en retard je crois. Ils auront tous un coup dans le nez, ça se verra pas.

 

Publicités
Cet article a été publié dans ça arrive., le pourquoi du comment. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s